Fondation|Publié le 19/07/2018

Palmarès du Prix Hélioscope-GMF 2018

Six établissements hospitaliers primés pour leur action de coopération au bénéfice du malade
Les lauréats de l’édition 2018 du Prix Hélioscope-GMF, créé en partenariat par la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France et GMF, viennent d’être révélés. Pour sa 20ème édition, le Prix Hélioscope GMF récompense six établissements et leurs équipes hospitalières pour la conception et la réalisation de projets et initiatives au service des malades et de leur entourage. Avec une nouveauté cette année : le « Prix des Sociétaires GMF » attribué par les assurés via leur vote sur Internet.

♦ Le 1er Prix (7 500€) est décerné au Centre de la Tour de Gassies pour son atelier imprimante 3D au service du handicap.
Pour favoriser le rétablissement de personnes souffrant de troubles psychiatriques, le CRPS (service spécialisé dans l’accompagnement de personnes présentant des troubles psychiatriques) de la Tour de Gassies et le service de Médecine Physique et Réadaptation (MPR) ont mis en place un atelier innovant, autour d’imprimantes 3D. L’atelier réunit des patients souffrant de schizophrénie ou de troubles bipolaires, encadrés par du personnel médical et paramédical. Leur mission est de concevoir et fabriquer à partir d’imprimantes 3D, des objets, des accessoires ou de petits dispositifs, permettant d’aider les personnes hospitalisées en situation de handicap physique. Ce projet innovant, porté par des patients au bénéfice d’autres patients, permet de favoriser l’autonomie et la confiance en soi. Il développe également les échanges et la transmission de connaissances entre les patients, luttant ainsi contre la stigmatisation. L’atelier 3D permet aussi de développer des compétences nouvelles en vue d’une éventuelle insertion professionnelle. Découvrez ce projet en images.

♦ Le 2ème prix (6 000€) est attribué à l’Hôpital de Pédiatrie et de Rééducation de Bullion pour les rencontres avec les Sapeurs-Pompiers de Chartres.
Depuis 2005, l’Hôpital organise avec le Centre de Secours de Chartres, des rencontres et des événements sportifs permettant aux jeunes patients malades ou atteints de handicap de découvrir le monde autrement et de s’ouvrir à l’autre. Les enfants hospitalisés découvrent la vie d’une caserne, l’apprentissage des gestes d’urgence et la pratique d’activités ludiques. Tous les professionnels de l’hôpital se mobilisent aux côtés des Sapeurs-Pompiers pour l’organisation de ses échanges. Des équipes de jeunes patients et sapeurs-pompiers se sont également constituées pour participer, au niveau local, à des trails, des semi-marathons et autres courses. Ces épreuves sportives se font en Joëlettes et permettent de s’intégrer dans une dynamique de groupe et d’ouverture au monde extérieur, au-delà du cadre hospitalier pour les patients et leurs familles. Découvrez ces rencontres en images.

♦ Le 3ème prix (4 500€) récompense l’Hôpital Armand Trousseau de Paris pour son opération « A l’hôpital, le chef d’orchestre, c’est moi ! »
Depuis 2014, le service d’hématologie et d’oncologie de l’Hôpital Trousseau, avec l’aide de l’orchestre Les Siècles et d’associations, organisent au coeur de l’hôpital, des ateliers musicaux visant à améliorer la qualité de vie des enfants
hospitalisés. Ces ateliers, animés par un binôme de musiciens-pédagogues au coeur même de l’hôpital, permettent aux enfants de s’évader d’un quotidien parfois lourd. Les jeunes patients découvrent les différents instruments et apprennent la pratique instrumentale, l’histoire de la musique et quelques éléments théoriques. La présence des binômes améliore la qualité de vie au travail des équipes soignantes. Au-delà de la musique partagée, ces moments permettent aux enfants et aux parents « d’oublier l’hôpital et la maladie » pendant quelques instants. L’atelier donne aux parents et aux enfants, la possibilité de se retrouver autour d’une pratique et d’une découverte commune. De plus, l’accompagnement musical favorise la collaboration interprofessionnelle, la collaboration parents-soignants et facilite la réalisation de certains soins. Découvrez ces ateliers en images.

♦Le 4ème prix (3 000 €) est attribué au Centre Hospitalier Paul Guiraud de Villejuif pour le « Centre d’Activités Physiques et Sportives ».
Depuis septembre 2015, le « Centre d’Activité Physiques et Sportives » (CAPS) du Centre Hospitalier Paul Guiraud propose de nombreuses activités physiques toutes adaptées à la pathologie mentale. Grâce à une approche thérapeutique centrée sur le sport, le regard des patients sur leur propre corps se transforme. Éveil corporel, renforcement musculaire, tennis, sports de raquette, randonnées ou footing, les activités proposées sont variées et déterminées en fonction des différentes problématiques rencontrées en psychiatrie. Chaque patient est accompagné pour adapter au mieux son parcours thérapeutique. Le CAPS dispose d’une salle de musculation au sein du site et organise également des activités en dehors des murs de l’hôpital. Les patients hospitalisés peuvent reprendre contact avec l’extérieur et ceux suivis en ambulatoire profitent de ces activités. Outre la conscience corporelle et l’estime de soi, la pratique régulière d’un exercice physique améliore considérablement la motivation et diminue la dépression et l’anxiété chez les patients. Les espaces partagés, ouverts à tous, deviennent des lieux de rencontres et d’échanges. Découvrez ces activités sportives en images.

♦Le 5ème prix (1 500€) distingue la Communauté d’établissements « Le Trait d’Union du Cailly » à Maromme pour son Théâtre musical « La dame à la cervelle en coeur ».
Des réflexions sur le regard porté par la société sur les personnes très âgées ou désorientées, sont à l’origine de la conception du théâtre musical mené par la Communauté d’Établissements Le Trait d’Union du Cailly. Les résidents des
Ehpad de Maromme, Notre-Dame de Bondeville et Montville montent sur scène et prennent la parole pour raconter le vieillissement et évoquer leur place dans notre société. Durant un an et demi, les résidents, leurs familles, les personnels des établissements et des professionnels de la scène ont travaillé pour mettre en scène « La dame à la cervelle en coeur », qui a fait l’objet de deux représentations rassemblant plus de 800 spectateurs. Ce spectacle participatif et fédérateur pose de manière sensible les questions de dignité, du droit à être et à savoir pour une personne âgée atteinte de la maladie d’Alzheimer. Les professionnels ont pu porter sur les résidents un regard autre que celui lié à leurs incapacités. Les parents et les familles ont découvert la relation qui les lie aux personnels encadrants. Enfin, les résidents eux-mêmes ont repris confiance en eux et fait évoluer la relation qu’ils entretenaient avec
les professionnels accompagnants. Découvrez cet atelier en images.

♦ Pour sa première édition le « Prix des sociétaires GMF » (1 500€) revient au CHU de Bordeaux pour le « cordon numérique » afin de garder le lien avec son bébé hospitalisé.
A la pointe dans le domaine de la périnatalité, la maternité du CHU de Bordeaux accueille chaque année environ 5300 naissances, dont celles de nombreux bébés prématurés ou souffrants de pathologies. Sensibles aux problématiques d’éloignement du bébé de sa famille, les équipes de l’hôpital ont développé un outil innovant visant à préserver le lien visuel et affectif entre le bébé prématuré et ses proches. Des caméras placées dans les chambres des bébés permettent de centraliser les images sur un écran tactile placé dans le bureau du cadre de santé. Pour chaque famille, un espace de partage et un « compte bébé » sont créés. Les parents reçoivent un code d’accès personnel et sécurisé. A chaque nouvelle vidéo enregistrée par le personnel soignant, les parents reçoivent un SMS et peuvent ainsi visualiser les images réalisées et les partager avec le reste de la famille. Cette technologie favorise le lien avec l’entourage, primordial dans le développement du bébé, et apporte du réconfort à tous les parents. Aujourd’hui, 16 caméras ont été installées et 301 comptes ont été créés en 1 an. Découvrez ce nouveau « lien » en images.

Si vous souhaitez participer au Prix Hélioscope-GMF 2019, cliquez ici.