Soutien aux maisons des adolescents

Depuis le début de la crise sanitaire, les Maisons des Adolescents poursuivent leur mission d’accompagnement des adolescents en difficulté voire en souffrance qui viennent à leur rencontre. Face à la crise,  une augmentation des besoins de prise en charge a été observé


Si les premiers mois de l’épidémie, y compris le premier confinement, ont eu un impact limité sur l’activité de ces structures, la Fondation des Hôpitaux a été alertée par les professionnels du secteur de la dégradation objective de la santé des adolescents, associée à un sentiment généralisé d’aggravation des situations de prise en charge depuis le mois de novembre.

Au mois de Janvier 2021, selon une enquête récente menée par l’Association Nationale des Maisons des Adolescents (ANMDA), 94% des Maisons des Adolescents observaient une aggravation de l’état de santé des jeunes qui s’illustre notamment par :

  • Une augmentation des situations complexes avec un nombre de rendez-vous plus important et un travail de coordination resserré avec les partenaires autour de ces situations ;
  • Un allongement des délais pour une première consultation pour les MDA dans l’incapacité de répondre aux demandes ;
  • Une augmentation des demandes pour troubles anxieux et dépressifs, notamment liés à la scolarité (avec risques de déscolarisation), et des idées suicidaires ;
  • Une augmentation des problématiques familiales et une plus grande anxiété des parents ;
  • Une augmentation des signalements et informations préoccupantes ;
  • D’autres problématiques plus fréquentes pendant la période : troubles du sommeil, scarifications, isolement… etc.

Du soutien à la création et au développement des MDA, un engagement historique de la Fondation des Hôpitaux

Dès sa création, la Fondation a souhaité soutenir l’aménagement de lieux spécifiques pour les adolescents au sein de l’hôpital. impulsés par le personnel soignants, ces espaces proposaient diverses activités permettant d’occuper le temps libre entre les soins : des espaces multimédia, des bibliothèques, des salles TV, … etc.

Fidèle à sa vision, la Fondation a soutenu la première Maison des adolescents, au Havre, dès sa création, avant de participer à la diffusion de ces structures dans d’autres villes de France.

Forte du succès de ces premières expériences et d’un besoin croissant de prise en charge, la Fondation s’est trouvée à l’initiative d’un projet totalement original et novateur de prise en charge globale et pluridisciplinaire des adolescents en souffrance : la Maison de Solenn, qui a ouvert ses portes en 2004.

Depuis, la Fondation des Hôpitaux continue son engagement pour l’implantation et le développement de Maisons des adolescents sur tout le territoire. A ce jour, la Fondation a permis la création de 71 structures, soit un soutien de plus de 31 millions d’euros.


La Fondation des Hôpitaux met son Fonds d’Aide d’Urgence Covid-19 au service des maisons des adolescents confrontées à l’épidémie

Afin de soutenir les Maisons des Adolescents confrontées aux conséquences d’une crise sanitaire longue et éprouvante pour les adolescents comme pour les professionnels qui les prennent en charge, la Fondation des Hôpitaux a lancé un programme de soutien financier.

Chaque Maison des Adolescents a été encouragée à nous transmettre par le biais d’un formulaire une estimation chiffrée de ses besoins, matériels et humains, afin de faire face à l’évolution de l’état psychique des jeunes et d’assurer des prises en charge adaptées.

En savoir plus sur les maisons des adolescents

Maison des adolescents de Blois - 2021