Pièces Jaunes|Publié le 30/03/2021

De l’école primaire au lycée : les élèves se mobilisent pour Pièces Jaunes

De l’école primaire au lycée, de nombreux élèves se mobilisent pour leurs camarades hospitalisés. Leur solidarité s’exprime à travers différentes actions mais l’objectif reste le même améliorer le quotidien des enfants et des ados à l’hôpital. Après les élèves du lycée Arago de Perpignan qui ont effectué une vente de roses lors de la Saint-Valentin en faveur des Pièces Jaunes, ce sont des enfants de CE1 qui ont pris le relai.

Bravo aux élèves de CE1 de l’école Nierderau de Strasbourg

Des valeurs de solidarité et de partage

Céline Mansard Faye est enseignante en CE1 à l’école de la Niederau de Strasbourg.  Avec ses élèves, ils ont souhaité effectuer une collecte Pièces Jaunes, elle nous explique pourquoi.

« Je fais participer mes élèves à cette opération depuis plusieurs années. Ayant eu un enfant longuement hospitalisé, vos actions me tiennent à cœur. Les années précédentes, nous remplissions les tirelires.

Cette année nous avons mis les bouchées doubles !

Les valeurs de solidarité et de partage sont des valeurs importantes à expliquer aux enfants. Leur faire vivre ces valeurs, les rendre acteurs permet de les motiver, de les convaincre, et d’en faire de merveilleux petits ambassadeurs.

Après un travail en EMC (éducation morale et civique) sur les associations humanitaires, caritatives, je leur ai présenté l’association Pièces Jaunes, avec des vidéos d’enfants, et je leur ai proposé de mener notre action à l’école. Ils ont bien sûr été enthousiastes (je n’avais pas trop de doutes).

Après un travail de réflexion sur nos affiches, les élèves les ont réalisées. Puis nous avons travaillé sur leur discours de présentation : en trio, ils sont passés dans toutes les classes pour présenter le projet (je vous rappelle qu’ils ont seulement 7 ans, c’est donc un sacré défi pour eux) et motiver les élèves à ramener leurs pièces jaunes.

Pendant la durée de l’opération, ils sont passés dans les classes deux fois par semaine pour récolter les pièces. Puis nous avons pesé le trésor ! Les enfants ont ensuite (avec des gants bien sûr) trié toutes les pièces par valeur.

J’ai eu la tâche de compter ensuite les pièces, c’était ….. long !!!

Et voilà comment 28 kg de pièces font 400 € !

Réflexion ensuite sur un discours de remerciements et ils sont repartis dans les classes pour faire le bilan et remercier l’ensemble des élèves. Ils étaient emballés, motivés et tellement heureux de leur résultat !

Voilà notre petite histoire, un joli projet de classe avec de belles valeurs. Les élèves en ont beaucoup parlé à la maison m’ont dit les parents. »

Merci pour eux !